Le Grand Bain

Une comédie émouvante et d’une autodérision désarmante
Fiction France 2018
Réalisation: Gilles Lellouche
Langue: français
Durée: 122 minutes
Age légal / suggéré: 12 ans / 14 ans

Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent dans les couloirs de leur piscine municipale sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine: la natation synchronisée. Alors que c’est une idée plutôt bizarre, ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie…
.

(…)  Gilles Lellouche, dont certains pointèrent de la plume le corps de beauf et le verbe franchouillard (le comédien s’est parfois donné des claques pour se faire battre), dessine une comédie humaine qui fouille les ombres de ses personnages sans délaisser les sourires. Une vie et rien d’autre. Il assume son casting cinq étoiles, joliment hétéroclite, avec numéros d’acteurs maîtrisés, il aligne les stéréotypes romanesques (les conflits, la reconnaissance, les enjeux programmatiques, les individus et le collectif…) et sait les tordre à juste pression pour flirter avec la comédie à l’italienne (humour grinçant) ou anglaise (dimension sociale).   Le Grand Bain est un film d’une ambition assez rare dans le 7e art français, qui se rangerait facilement dans ce corpus parfois un peu flou qu’est le cinéma d'”auteur populaire” et qui aurait plus simplement sa place au rayon “film emballant qui fait du bien à tous ceux qui traversent la rue ou qui restent sur le trottoir”.

Eric Libiot, L’Express

Trailer